Le pont du Gard et les aqueducs romains

Histoire

Le pont du Gard et les aqueducs romains

  • ISBN : 978-2-37591-017-7
  • 80 pages
  • 16,5 x 24 cm
  • 12.00 €

Eric Teyssier
Illustrations Frédéric Cartier-Lange

Couverture cartonnée

Les aqueducs sont peut-être les ouvrages les plus significatifs de la civilisation romaine : chaque ville souhaitait disposer d’une eau abondante pour alimenter les fontaines et les thermes auxquels étaient particulièrement attachés les Romains. Rome a compté jusqu’à onze aqueducs ! Celui de Nîmes, construit au ier siècle de notre ère, fait 50 kilomètres de long pour seulement 12 mètres de pente… soit 25 centimètres par kilomètre. Les prouesses des géomètres et architectes romains ne s’arrêtent pas là. Pour franchir les gorges du Gardon, il a fallu bâtir le pont du Gard. Comment ? Combien d’ouvriers ont travaillé à ce chantier ? Pourquoi l’ouvrage a-t-il survécu aux siècles ? Quand a-t-il pris son nom ?

 

L’historien Éric Teyssier raconte la construction de cet ouvrage unique au monde, les défis techniques qu’il a fallu surmonter. Au-delà, c’est toute l’histoire des aqueducs romains qui est évoquée ainsi que la vie quotidienne de l’époque où l’eau joue un rôle primordial.




© Éditions Alcide